ARANTXA AGUIRRE

Réalisatrice film-documentaire

 

Née à Madrid en 1965, Arantxa Aguirre obtient un doctorat en littérature espagnole. Elle a publié Buñuel, lecteur de Galdós en 2013, qui reçoit le Prix international de la recherche, ainsi que Trente-quatre acteurs parlent de leur métier en 2008, dans le prolongement de son documentaire Hécuba, un sueño de pasión, nominé au Prix Goya du meilleur documentaire. 

 

Après avoir débuté au cinéma comme assistante réalisatrice, aux côtés de Pedro Almodóvar et de Carlos Saura, elle a réalisé plusieurs films, souvent sur le milieu de la danse, tels que Un ballet para el siglo XXI (2008), An American Swan in Paris (2011) et Après Béjart, le cœur et le courage (2010), présentés dans de nombreux festivals internationaux. Son documentaire Dancing Beethoven, sorti en 2017, a été nominé dans la catégorie documentaires des Goya 2018.

 

 

JEAN ELLGASS

Directeur exécutif du Béjart Ballet Lausanne

 

Après avoir exercé pendant plus de 20 ans la profession de journaliste au sein des rédactions du Matin et de 24 Heures, Jean Ellgass a rejoint le Béjart Ballet Lausanne en 2015 où il exerce depuis la fonction de directeur exécutif.

 

 

CASILDA

Conteuse 

 

Formée au théâtre et pratiquant le chant et la danse, Casilda Regueiro donne vie aux contes en allant au-delà de la simple narration, utilisant sa voix, son expressivité́ et sa présence pour transporter le public dans des mondes magiques et imaginaires. 

 

Née à Madrid et licenciée en histoire de l’art, Casilda porte en elle la culture galicienne, qui a préservé la tradition orale jusqu’à nos jours. Il y a quelques années, Casilda s’est établie à Genève et continue ses spectacles en Suisse et à l’étranger.

 

C’est aux côtés de Tim Bowley, narrateur britannique de renommée internationale, que Casilda a commencé́ il y a plus de quinze ans sa carrière de conteuse professionnelle. Elle a donné́ de nombreux cours de narration et plus de mille spectacles, en parcourant l’Europe, ainsi que l’Amérique du Sud, l’Asie et l’Afrique du Nord. Elle a conté dans des festivals et des bibliothèques, dans des écoles et des théâtres, et même dans des églises, des prisons et des grottes !

 

Car Casilda croit profondément aux histoires de la tradition orale comme moyen de transmettre la sagesse de l’humanité.

 

 

CARME CHAPARRO

Journaliste et écrivaine

 

Diplômée de journalisme par l’Universitat Autònoma de Barcelona (UAB) en 1996,

Carme Chaparro débute sa carrière comme rédactrice des programmes de TV3, Ciutadans

(prix Ondas), Generació X et Les coses com són. Elle réalise des reportages pour le supplément dominical de La Vanguardia. Rédactrice des services informatifs de la Cadena Ser à Tarragone, elle est ensuite rédactrice en chef de la revue Zona Alta. Directrice et présentatrice de 39 punts de vida de BTV, elle dirige ensuite le magazine De nou a nou à Ràdio L’Hospitalet.

 

A partir de janvier 1997, elle travaille pour le téléjournal de Telecinco en Catalogne, dont elle devient l’année suivante la présentatrice dans les éditions matinales et de mi-journée. Elle anime par ailleurs de nombreux programmes spéciaux, consacrés notamment aux attentats de Madrid ou aux élections, et modère des débats politiques. 

 

De 2004 à 2017, elle co-édite les journaux télévisés de Telecinco le week-end avant de présenter dès 2017 Noticias Cuatro, du lundi au vendredi, en remplacement de Marta Fernández. Elle est en outre membre du Club des 25, et collabore dans la revue Yo Dona et Mujer Hoy. Elle participe aux débats de Punto Radio tout en proposant par ailleurs des cours pour les porte-parole d’entreprise.

En 2017, elle reçoit le prix Premio Primavera de Novela pour son premier livre,

No soy un monstruo.

 

 

CARLOS NÚÑEZ

Flûte et cornemuse

 

Le joueur de cornemuse galicien Carlos Nuñez est l’une des principales figures internationales de la Musique Celte et collabore fréquemment avec les plus grands musiciens du genre comme Alan Stivell, Dan Ar Braz ou les Chieftains qui le parrainèrent dès son enfance et avec qui il a enregistré une infinité de disques. Il réalisa en particulier le célèbre « Santiago » consacré à la musique de Galice et qui remporta un Grammy Award.

 

Depuis son premier disque en solitaire, il y a maintenant 20 ans, Carlos Nuñez a publié un total de 10 Cds chez Sony Music dans lesquels ont participé des artistes aussi variés que Ry Cooder, Ryuichi Sakamoto, Jackson Browne, Laurie Anderson, Sinéad O’Connor, Mike Scott, Los Lobos, Compay Segundo, Lenine, Adriana Calcanhotto, Luz Casal, Vicente Amigo ou Jordi Savall lui-même. 

 

Carlos Nuñez a fait des études de flûte à bec et adore unir, quand il le peut, la musique ancienne et la musique celtique, comme dans le cas d’un concert avec Jordi Savall, Andrew Lawrence-King et Pedro Estevan à Saint-Jacques-de-Compostelle dont il garde un merveilleux souvenir. Il en fut de même avec la flûtiste à bec Michala Petri, ou lors de tournées avec des ensembles comme La Reverdie ou The Musicians of the Globe.

 

Il est souvent demandé par des orchestres du monde entier pour interpréter des programmes de musique celtique orchestrée ou de musique traditionnelle reprise par de grands compositeurs. Il a également participé à la confection de bandes sonores comme celle du film Mar Adentro d’Alejandro Amenábar (qui gagna un oscar), et il s’est produit lors de programmes symphoniques dans des salles de concerts prestigieuses comme le Musikverein de Vienne ou le Boston Symphony Hall.

 

 

XURXO NÚÑEZ

Percussions, tambourins et pandeiros galiciens

 

Xurxo Núñez est le plus jeune frère de Carlos. Il a commencé très jeune à jouer de la percussion traditionnelle tandis que Carlos Núñez jouait de la cornemuse. Il continua ses études au Conservatoire pour y acquérir une formation classique de percussionniste. À 12 ans, il se produisit en direct pour la première fois avec les Chieftains. 

 

Ses débuts précoces – et avec les meilleurs groupes du genre – lui permirent de devenir l’un des principaux percussionnistes de musique celtique internationale. Xurxo tient aujourd’hui une part importante dans les enregistrements de son frère, en tant que technicien du son et en tant que multi-instrumentiste d’exception, jouant toute sorte de percussions : bodhrán, marimba, vibraphone, bombo, tambour, tambourin, mais aussi guitare électrique et acoustique, piano, clavier et même programmation électronique. C’est aussi un véritable animal de scène, qui déploie une énergie surprenante en direct, séduisant tous les publics.

 

 

PANCHO ÁLVAREZ

Viola Capiria et Vielle à-roue galicienne

 

Pancho Álvarez est l’une des personnalités les plus reconnues de la scène musicale galicienne depuis une trentaine d’années. Il a enregistré plusieurs disques en solitaire, consacrés à la tradition des violonistes aveugles de Galice, dont il est aujourd’hui le plus grand expert. Il joue également de la zanfona, l’autre instrument caractéristique de ces musiciens itinérants qui parcouraient foires et marchés de Galice jusqu’aux années 70 du siècle dernier. Il joue avec Carlos Nuñez depuis plusieurs années, avant même que ce dernier ne forme son propre groupe. 

 

Résident dans la belle ville de Tui, à la frontière entre la Galice et le Portugal, il s’est toujours beaucoup intéressé aux anciennes connexions entre les deux pays. Et il a dernièrement introduit la Viola Caipira brésilienne dans la musique celtique, une guitare populaire d’origine baroque qui est encore jouée au nord du Portugal et s'avère particulièrement appropriée pour les musiques de type modal.

 

 

JORDI SAVALL

 

Jordi Savall est l’une des personnalités musicales les plus polyvalentes de sa génération. Ses activités comme concertiste, pédagogue, chercheur et créateur de nouveaux projets, tant musicaux que culturels, le situent parmi les principaux protagonistes de l’actuel renouveau de la musique historique. 

 

Il est fondateur conjointement avec Montserrat Figueras et directeur des ensembles musicaux Hespèrion XXI (1974), La Capella Reial de Catalunya (1987) et Le Concert des Nations (1989) avec lesquels il explore et crée un univers d’émotion et de beauté et les projettent dans le monde pour des millions d’amateurs de musique, faisant ainsi connaître la viole de gambe et les musiques oubliées d’ici et d’ailleurs, ce qui l’a crédité comme l’un des principaux défenseurs de la musique ancienne. 

 

Avec sa fondamentale participation au film d’Alain Corneau Tous les Matins du Monde 

(César de la meilleure bande sonore), son intense activité concertiste (140 concerts à l’année), discographique (6 enregistrements par an) et avec la création d’Alia Vox, label fondé avec Montserrat Figueras en 1998, il démontre que la musique ancienne n’est pas forcément élitiste et qu’elle intéresse un public de tout âge chaque fois plus divers et nombreux. Tout au long de sa carrière, il a enregistré plus de 200 disques qui ont été reconnus et couronnés par de nombreux prix comme les Midem Classical Awards, les Diapasons d’Or, l’International Classical Awards ou le Grammy Award 2011 pour le livre-disque Dynastie Borgia. Ses plus de quarante ans dédiés à la récupération du patrimoine musical lui ont apporté de nombreuses distinctions. 

 

En 2008, Jordi Savall a été nommé « Ambassadeur de l’Union Européenne pour le dialogue interculturel » ; avec Montserrat Figueras, ils ont été nommés « Artistes pour la Paix » dans le cadre du programme « Ambassadeurs de bonne volonté » de l’UNESCO. L’année suivante, il fut de nouveau nommé par l’Union Européenne « Ambassadeur de l’année 2009 pour la créativité et l’innovation ». 

 

En 2012, Jordi Savall a reçu les décorations de « Commandeur des Arts et Lettres » et « Chevalier de la Légion d’Honneur » par le Ministère de la Culture français ; puis, il a reçu le prestigieux prix « Léonie Sonning Music ». 

 

 

ANDREW LAWRENCE-KING

Harpes, psaltérion

 

Le harpiste virtuose Andrew Lawrence-King est l’un des interprètes de musique ancienne les plus reconnus mondialement. En tant que chef imaginatif dirigeant depuis le continuo (à la harpe, à l’orgue, au clavecin ou au psaltérion), il a interprété de nombreux opéras et des oratorios à la Scala de Milan, à l’Opéra de Sydney, au Casals Hall de Tokyo, à la Philharmonie de Berlin, au Konzerthaus de Vienne, au Carnegie Hall de New York et au Palacio de Bellas Artes de Mexico. 

 

La revue “Gramophone” a décrit son récital Bach comme « une musique enchanteresse d’une beauté de filigrane, jouée avec une virtuosité tranquille et enivrante, doublée d’une sensibilité exceptionnelle ». 

 

En 1994 Andrew Lawrence-King fonde l’ensemble The Harp Consort avec lequel il a enregistré une série de CDs récompensés par de nombreux prix. Ces disques vont de chansons médiévales traditionnelles à des danses sud-américaines en passant par de nombreux opéras baroques. 

 

Il est aussi le principal chef invité de l’orchestre Concerto Copenhagen. Il enseigne à la Guildhall School of Music & Drama de Londres ainsi qu’à l’Académie Royale de Musique de Copenhague. Navigateur émérite, Andrew préside l’Association Royale de Yachting dont le certificat d’Ocean Yachtmaster est convoité. Il passe la plupart de son temps libre à bord de son yacht « Continuo ».

 

 

FRANK McGUIRE

Bodhrán

 

Frank McGuire est un musicien qui se consacre depuis longtemps à la musique traditionnelle celtique.

 

Il joue de la flûte et surtout l'instrument de percussion propre à ce répertoire : le Bodhrán.

 

Il est reconnu comme une valeur sûre dans le monde de la musique celtique, tant écossaise qu'irlandaise et se produit spécialement au sein de l'ensemble "Lyra celtica", un groupe très en vue pour son style et son panache. Les deux autres membres de ce trio sont Lynn Tocker (accordéon) et Mark Canning (guitare) et ce groupe originaire de Rothbury se fait entendre à travers la Grande Bretagne aussi bien que dans le monde entier. 

 

Frankie McGuire a joué et enregistré avec des personnalités telles que Karen Mathieson et Julie Fowlis ou encore avec le Alison Brown Quartet, c'est à dire les meilleurs musiciens spécialistes de ces répertoires. Frankie McGuire jouit d'une réelle célébrité au cœur de la musique du monde ce qui l'amène souvent à se produire aux États-Unis ou en Russie, où il a introduit la première école de Bodhrán, ce qui lui a valu des honneurs officiels.

FESTIVAL GOYESCAS 2018©

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Instagram - White Circle